documentaire - Tout public - 2009 - France - 60 mins
De Christophe Raylat
Résumé

Sherpasig est le portrait d'un homme hors du commun. Après avoir été l’un des meilleurs alpinistes français (2e ascension française de l’Annapurna, 14 expéditions en Himalaya), Henri Sigayret a rencontré un jour une jeune porteuse Sherpani. À l’age de la retraite il lui a fait un enfant et décide de tout quitter pour venir partager la vie des Sherpas, au pied de l’Everest. 15 ans plus tard, ce personnage passionné et émouvant nous raconte son histoire en nous faisant découvrir un Népal en pleine mutation. Après avoir été l'un des meilleurs himalayistes français, Henri Sigayret a décidé, à l'âge de la retraite, de tout quitter pour rejoindre une jeune Sherpani et créer une famille dans le village de Pangboche, dernière bourgade avant l'Everest. Ils ont eu un fils, Sonam et Henri a partagé intimement la vie très rude des Sherpas en essayant d'apporter une aide matérielle au village ; construction d'une école, électrification des hameaux, aide au petit monastère… Mais après quelques mois à partager la vie très dure des Sherpas à plus de 4000 m d'altitude, Henri a failli mourir d'un infarctus et a été contraint de redescendre s'installer à Katmandou avec sa femme Danzi et leur fils Sonam. Rapidement ils ont décidé de faire venir avec eux des nièces et neveux afin de leur offrir l'accès à une bonne scolarisation et à des conditions de vie plus faciles. Quinze ans plus tard, ce sont cinq enfants de plus qui vivent dans la grande maison près des rizières dominant Katmandou. Henri Sigayret est toujours très actif dans l'aide au Népal et dans l'organisation des métiers de la montagne. Il a ainsi créé une école de formation pour les guides népalais et a participé étroitement à la création d'un musée de la montagne à Pokhara.